LINAGORA applies the exceptional bonus agreement in favor of the purchasing power of wage

    • Home
    • News
    • LINAGORA applies the exceptional bonus agreement in favor of the purchasing power of wage

LINAGORA applique le dispositif de primes exceptionnelles, en faveur du pouvoir d’achat des salariés

LINAGORA, champion français de l’édition de logiciels libres Open Source, est fier d’annoncer l’application du dispositif relatif aux primes exceptionnelles annoncé en décembre par le Gouvernement.

Lors de ses vœux du 28 janvier 2019, Bruno Le Maire a encouragé les chefs d’entreprise, notamment de PME, à se saisir des dispositifs mis en place par le gouvernement en faveur du pouvoir d’achat des salariés.

LINAGORA a connu une très forte croissance sur l’année 2018, et compte encore accélérer son développement en misant sur une croissance à deux chiffres pour l’année 2019.

Avec comme objectif de partager le fruit de cette croissance, LINAGORA a fait le choix de se saisir du mécanisme d’attribution d’une prime exceptionnelle, pouvant atteindre la somme maximale de 1000 euros.

Il s’agit pour LINAGORA de répondre à l’appel du Ministre Le Maire. Mais, au-delà de cela, LINAGORA est une entreprise à fort impact positif qui entend conjuguer performance économique et équité sociale.

Son Président, Alexandre Zapolsky témoigne : « On ne peut pas faire d’Open Source sans équité et sans partage du résultat. La croissance ne vaut que si elle est partagée. Notre réussite actuelle est due à l’implication et l’engagement de nos collaborateurs. Puisque nous pouvons le faire, il est normal de les récompenser».

Ainsi, cette prime de 1 000 euros nets, entièrement défiscalisée et désocialisée, sera affectée aux salariés de la manière suivante :

– 1 000 euros pour les salariés en CDI, 

– 500 euros pour les apprentis/contrat professionnel de plus de six mois,

– 250 euros pour les apprentis/contrat professionnel de moins de six mois, 

Sont éligibles les personnes travaillant en France, qui ne sont pas en préavis ou en période d’essai, et dont le revenu est en deçà du seuil indiqué par le texte de loi (environ

53 K€ annuels).

CES 2019 : Press Release
Tuning of parameters for decoding in automatic speech recognition