8 acteurs français s’érigent en alternative à Microsoft 365

À la suite des annonces du Président de la République sur le « retard » pris par le cloud souverain, 8 acteurs clés de la filière, représentant plus de 3 millions d’utilisateurs, annoncent disposer dès aujourd’hui d’une alternative solide et opérationnelle face à la suite Microsoft 365, récemment déclarée « non conforme » par le Directeur Interministériel du numérique.

Atolia, Jalios, Jamespot, Netframe, Talkspirit, Twake, Whaller et WIMI annoncent être en mesure de proposer dès aujourd’hui une alternative crédible à la suite logicielle proposée par Microsoft 365 (anciennement Office 365).

Ces entreprises françaises du numérique, qui travaillent déjà tous pour des acteurs publics (administrations, collectivités), commercialisent ainsi des alternatives à l’ensemble des services fournis par Microsoft : messagerie, traitement de texte, chat, visioconférence, stockage de document…

Pour Alain Garnier, Président de Jamespot et porte-parole du collectif : «La doctrine “Cloud au centre” peut être mise en œuvre très rapidement, avec un moyen très simple : acheter des solutions françaises, plutôt qu’américaines. Ces solutions existent, et sont opérationnelles dès aujourd’hui. Cela fait bientôtun an que l’on entend des discours sur l’importance de créer un cloud souverain. Il faut désormais passer aux actes.»

Les suites logicielles fournies par les champions français de la « digital workplace » présentent selon ces acteurs trois atouts déterminants :

D’abord elles garantissent que les données sont 100% des données souveraines. Non seulement elles respectent le RGPD, mais mieux, elles ne sont soumises à aucune loi extraterritoriale et notamment le fameux Cloud Act. En effet, ces solutions sont toutes hébergées par des acteurs eux aussi Européens et se passent des Clouds américains ou chinois. Ces solutions sont aussi toutes éligibles à être intégrées dans des infrastructures certifiées SecNumCloud se conformant ainsi aux exigences les plus fortes de l’État en termes de sécurité.

Ensuite, ce sont des entreprises 100% françaises dont les dirigeants sont présents localement et peuvent travailler de concert avec leurs clients et les acteurs publics pour collaborer sur le long terme. Ces entreprises développent de l’emploi majoritairement sur le territoire franco-européen et génèrent des flux financiers qui participent activement à l’économie de la France.

Enfin, elles proposent des solutions respectant à 100% la nouvelle doctrine de l’État du « Cloud au centre ». Ces entreprises ont par ailleurs choisi, pour les plus anciennes, de privilégier un modèle de développement favorisant leur indépendance capitalistique et sont donc des partenaires de confiance pour l’État dans le développement de sa propre Souveraineté.

Les pouvoirs publics ont donc l’occasion de mesurer et développer la force de ces acteurs qui embarquent au quotidien plus de 3 millions d’utilisateurs sur leurs plateformes.

En sa qualité d’État Stratège et avec l’aide de la DGE, de la BPI (Plan d’Investissement d’Avenir, JEI,Crédit d’Impôt Recherche…), l’État a participé au développement technologique de la plupart de ces 8 solutions de Digital Workplace. Avec cette décision de la DINUM, il existe là un momentum unique où l’État Acheteur pourrait emboîter le pas de l’État Investisseur. Le marché de la Digital Workplace est estimé en France à 2 Milliards d’ici 2023 selon une étude du cabinet Markess. (source : ITRNews)

Les agents de l’État peuvent donc dès à présent choisir ces acteurs dynamiques pour réussir leur transformation digitale dans des courts délais, conformément au défi imposé par la doctrine du Cloud au centre.

Les dirigeants de ces 8 champions français de la Digital Workplace ont pleinement conscience de l’Enjeu et sont ainsi prêts à développer de nouvelles coopérations technologiques et stratégiques visant à accélérer l’adoption de leurs technologies. C’est enfin un atout de pouvoir compter sur des acteurs de proximité.

Cette annonce fait suite à une série d’initiatives similaires portées par les acteurs français du numérique : PlayFrance.Digital et IT50plus qui demandent de garantir 50% des achats publics à des entreprises françaises ou européennes, Solainn qui propose une marketplace des solutions numériques de France et EFEL Power qui s’engage pour la réussite internationale des éditeurs de logiciels français.

À propos des 8 acteurs

À propos d’Atolia :

Atolia, c’est l’espace de travail agile et sécurisé qui simplifie la collaboration de plus de 15 000 équipes au quotidien. Disponible sur ordinateur et mobile, cette application made in France réunit l’ensemble des fonctionnalités pour communiquer et travailler efficacement, au bureau ou à distance.

À propos de Jalios :

Créée en 2001 Jalios totalise plus de 1,8 millions d’utilisateurs identifiés. Son offre Jalios Workplace Liberty est une solution souveraine qui se distingue par sa richesse fonctionnelle et qui répond aux exigences de sécurité de l’État.

À propos de Jamespot :

Fondée en 2005, Jamespot édite une plateforme collaborative souveraine 100% personnalisable selon les besoins de communication interne et de collaboration de ses clients. À la fois intranet, réseau social d’entreprise et digital workplace, la solution Jamespot accompagne aujourd’hui le quotidien de plus de 400 clients et 400000 utilisateurs à travers la France et le monde.

À propos de Netframe :

Depuis 2018, Netframe est une plateforme collaborative pour les organisations publiques et privées conçue et hébergée en France. La technologie de communication et de productivité au service de vos besoins et accessible à tous les utilisateurs.

À propos de Talkspirit :

Créée en 2008, Talkspirit est une plateforme collaborative 100 % made in France qui simplifie le partage d’informations, dynamise vos échanges internes et fluidifie le travail de vos équipes. Classé outil collaboratif n°1 par GetApp en 2020, le logiciel regroupe toutes les fonctionnalités dont vous avez besoin pour communiquer et travailler de façon plus productive.

À propos de Twake :

Twake est l’alternative Open Source à Teams qui permet d’avoir une Open Digital Workplace complète, sécurisée, totalement respectueuse du RGPD. Twake est disponible en SaaS et en mode “On premise”.

À propos de Whaller :

Plateforme sociale et collaborative sécurisée, Whaller est une solution simple et complète pour permettre aux organisations de communiquer et de collaborer en toute sécurité afin de les accompagner dans leur transformation numérique.

À propos de Wimi :

Wimi propose aux organisations publiques et privées une suite collaborative complète prochainement labellisée « SecNumCloud » et « Cloud de confiance ». Wimi Workplace a comme spécificité d’unifier la dimension Communication/Sociale (Communautés) et le travail en mode Projet (Espaces de travail).

A lire dans la presse

Télécharger en PDF
Image télécharger
Article/Blog

18 octobre 2021

Mots clés

Cloud souverain, digital workplace, souveraineté, twake, opensource, workplace

Contactez-nous

Nous sommes là pour vous, n'hésitez pas à nous contacter d'une manière ou d'une autre. Ensemble participons à changer le monde!

Email: info@linagora.com

Appelez-nous ou écrivez-nous quelque soit votre sujet, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

+33 (0)1 46 96 63 63

Nous sommes joignable tous les jours ouvrés de 9h à 18h